Une première: les reliques de Saint-Pierre exposées à la foule

Pour la première fois, les reliques de l'apôtre Saint-Pierre, fondateur de l'Eglise, ont été exposées dimanche à la foule sur la place Saint-Pierre à Rome. Le pape François y a célébré la messe de clôture de "l'Année de la foi".

Par un temps froid et humide, devant des dizaines de milliers de fidèles, François s'est incliné avant le début de la cérémonie devant un reliquaire de bronze ouvert de 30 centimètres de long, dans lequel reposent des fragments d'ossements déposés sur un tissu.

Sur le reliquaire est gravé en latin "Ex ossibus quae in Arcibasilicae Vaticanae hypogeo inventa Beati Petri Apostoli esse putantur" ("Des os retrouvés dans l'ipogée de la basilique vaticane, qui sont considérés comme ceux du bienheureux apôtre Pierre").

Les ossements avaient été trouvés lors de fouilles entreprises en 1940, sous le pontificat du pape Pie XII, dans une nécropole située sous la basilique à côté d'un monument construit au 4e siècle pour honorer celui qui est considéré comme le premier évêque de Rome.

Des ossements, enveloppés dans un tissu pourpre brodé de fils d'or, avaient été alors découverts.

Authenticité relative

Les papes n'ont jamais attesté que les ossements étaient authentiques à coup sûr. Mais des tests scientifiques avaient conclu à une grande "probabilité" qu'ils soient bien ceux de l'ancien pêcheur de Galilée, selon le pape Paul VI en 1968.

Ces ossements avaient été remis à Paul VI en 1971 et étaient conservés depuis lors dans la chapelle de l'appartement pontifical.

Pierre avait été crucifié la tête en bas dans les années 64-70, dans le cirque de Caligula, où se trouvent aujourd'hui les jardins du Vatican.

/ATS


Actualisé le