Ebola: la Suisse pourrait envoyer des hélicoptères et 90 militaires

La Suisse pourrait soutenir l'ONU par une mission pour lutter contre le virus Ebola en Afrique de l'Ouest. Le Conseil fédéral a donné mercredi son feu vert de principe. Deux ou trois hélicoptères de l'armée et environ 90 militaires volontaires pourraient être dépêchés sur place.

Le détachement servirait à transporter du personnel humanitaire ou médical ainsi que du matériel dans les régions reculées d'Afrique de l'Ouest. Pas des personnes malades, a précisé à la presse le porte-parole du gouvernement André Simonazzi. La mission répond à une demande de l'ONU.

La décision n'est toutefois pas encore définitive. Grâce au feu vert du Conseil fédéral, une mission de reconnaissance va pouvoir être organisée immédiatement. Elle dira si l'engagement est opportun et servira à préciser les effectifs requis.

Le Parlement devra également donner son approbation à la prochaine session. La mission pourrait toutefois déjà avoir eu lieu quand il se prononcera, a précisé M.Simonazzi. Cet effort s'ajoute aux plus de 9 millions de francs déjà engagés dans des projets de lutte contre l'Ebola.

Deuxième cas au Texas

Aux Etats-Unis, un deuxième membre du personnel de l'hôpital de Dallas est atteint par le virus d'Ebola, ont indiqué les autorités sanitaires. La personne malade s'est occupée du patient libérien mort de la fièvre hémorragique la semaine passée dans cet hôpital.

Quelques heures avant l'annonce du deuxième cas de contamination, un syndicat d'infirmières a affirmé que cet hôpital n'avait pas fourni au personnel de protocole pour traiter les patients touchés par le virus.

Violences en Sierra Leone

En Sierra Leone, des violences ont éclaté mardi dans un quartier densément peuplé de Freetown, la capitale. Des habitants ont reproché aux autorités de laisser à l'abandon dans la rue le cadavre d'une victime présumée de la fièvre Ebola.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes