CO2: Bruxelles ne veut pas faire d'exception pour la Suisse

La commissaire européenne en charge du climat Connie Hedegaard ne veut pas que la Suisse échappe à la taxe européenne sur les émissions de CO2 pour le trafic aérien, contrairement aux autres Etats tiers. Doris Leuthard a exprimé sa surprise face à la mesure unilatérale de Bruxelles.Mme Hedegaard a justifié la décision de ne pas octroyer d'exception à la Suisse par le fait que "notre pays adopte une position similaire à celle de l'Union européenne en matière de politique climatique", a écrit jeudi le Conseil fédéral dans une réponse à une question du conseiller national Thomas Hurter (UDC/SH).La commissaire européenne fait aussi mention des négociations en cours depuis mars 2011 pour permettre une reconnaissance mutuelle des certificats d'émission entre Berne et Bruxelles. Elle relève en outre la situation géographique de la Suisse et son intégration dans le marché intérieur européen.Dans sa lettre aux autorités fédérales, Connie Hedegaard souligne aussi que la directive européenne sur la bourse du carbone prévoit déjà une "intégration unilatérale de la Suisse". Ce qui ne modifie pas la situation de la Confédération par rapport à aujourd'hui, selon elle. Dans sa réponse à M. Hurter, le Conseil fédéral indique que Berne recherche actuellement une solution à ces discussions. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes