L’UDC du Jura bernois enterre le référendum

Tous les signaux sont désormais au vert pour la tenue d’un vote sur la création d’une nouvelle ...
L’UDC du Jura bernois enterre le référendum

Claude Röthlisberger L'l'UDC Jura bernois et son président Claude Röthlisberger renoncent au référendum contre la modification de la Loi sur le statut particulier.

Tous les signaux sont désormais au vert pour la tenue d’un vote sur la création d’une nouvelle entité cantonale regroupant le Jura et le Jura bernois. L’UDC du Jura bernois a décidé unanimement de renoncer à lancer un référendum contre la modification de la Loi sur le statut particulier. Les Agrariens affirment avoir pris acte de la décision du Grand Conseil bernois et préfèrent se battre maintenant sur le fond plutôt que la forme.

« La machine infernale est lancée »

Selon le communiqué de l’UDC, « la machine infernale qui se met en marche a été conçue à Delémont pour dépecer le Jura bernois ». Le parti rappelle également que « la population du Jura bernois n’a jamais demandé ces votes imposés par une classe politique tétanisée par la minorité séparatiste et le canton du Jura. L’UDC fait néanmoins pleinement confiance à la population et s’engagera sans concessions dans les campagnes qui s’annoncent, afin de mettre un terme à la tactique du salami perfide des séparatistes. »

Les Agrariens affirment enfin que « les partis qui ont soutenu le principe d’un vote régional et de votes communalistes ont pris une lourde responsabilité. La très courte majorité de hasard qui a validé la très asymétrique Déclaration d’intention du Conseil-exécutif n’a tenu qu’à un fil et constitue un quasi-désaveu pour le gouvernement bernois. »

Le vote sur la création d’un nouveau canton devrait se dérouler le 24 novembre, même si aucune date n’a encore été validée. /rch


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus