Transactions non autorisées: procédure ouverte à l'encontre d'UBS

Après de premières enquêtes, la FINMA et son pendant britannique, la FSA, ouvrent chacune une procédure formelle à l'encontre d'UBS dans le cadre des transactions non autorisées de son courtier londonien Kweku Adoboli. Elles veulent examiner les mécanismes de contrôle du numéro un bancaire suisse.Après l'annonce des transactions non autorisées du courtier en septembre 2011, l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) et la Financial Services Authority (FSA) avaient entamé conjointement une enquête indépendante. A la suite de ces investigations, ce dernier ouvre une procédure formelle dite d'"enforcement" à l'encontre d'UBS. La justice britannique a, par ailleurs, refusé de remettre en liberté sous caution l'ancien trader d'UBS. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus