Un président intérimaire pour l’AJF

L’AJF tient son nouveau président. L’Association Jurassienne de Football a élu Patrick Wäspe ...
Un président intérimaire pour l’AJF

Patrick Wäspe a été élu samedi pour une année à la tête du football régional, le temps de trouver la personne idéale

Patrick Wäspe Patrick Wäspe

L’AJF tient son nouveau président. L’Association Jurassienne de Football a élu Patrick Wäspe à sa tête samedi matin à Courfaivre lors de la 110e Assemblée générale des clubs du Jura et du Jura bernois. Le Bruntrutain succède à Etienne Cattin qui a dû démissionner pour des raisons de santé après neuf ans passés dans ce fauteuil. L’indépendant ajoulot devrait occuper cette fonction durant une année, « le temps de trouver le président idéal », dit-il. Des élections statutaires sont prévues en février 2018.

 

Pas de révolution à venir

« Je veux défendre les intérêts des clubs, des petits clubs ». Patrick Wäspe assure vouloir se faire entendre à Berne, au sein de l’Association de Football Berne/Jura (AFBJ). Il souhaite aussi remettre en place « certains détails » au sein de l’AJF suite au refus du projet de fusion avec l’Association Neuchâteloise de Football il y a huit mois. « Mais il n’y a pas de grands chantiers », assure-t-il. « Je ne vais pas révolutionner le football jurassien durant cette année » qu’il qualifie d’intérim. L’Ajoulot était jusqu’à présent le vice-président de l’AJF.

 

Du temps et de la passion

L’Association Jurassienne de Football se donne donc un an pour trouver la perle rare. Le comité central a déjà noué plusieurs contacts avec de potentiels candidats. « Nous avons de bonnes discussions avec des personnes super intéressantes », avoue Patrick Wäspe, sans toutefois dévoiler de noms. Il ne cache pas que la fonction de président demande un temps certain. « Il y a plus de 120 séances à l’agenda annuel, c’est gigantesque. » Le nouveau chef du football régional recherche ainsi une personne « énormément disponible – un indépendant ou un très jeune retraité. » Il n’oublie pas de préciser que le futur président devra être un « passionné du football ». /msc

Ses douze mois de présidence

La recherche de la perle rare


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus