Le FC Bassecourt s’est sabordé face à Bienne

Après avoir ouvert le score dans les premières secondes, les Vadais se sont inclinés 3-1 face ...
Le FC Bassecourt s’est sabordé face à Bienne

Après avoir ouvert le score dans les premières secondes, les Vadais se sont inclinés 3-1 face au FC Bienne samedi soir en 1re Ligue et sont derniers du classement

Malgré la bonne prestation de Karim Ghomrani, la défense vadaise a commis trop d'erreur. (Photo : Georges Henz) Malgré la bonne prestation de Karim Ghomrani, la défense vadaise a commis trop d'erreur. (Photo : Georges Henz)


Au terme d’un match marqué par de nombreuses erreurs individuelles, le FC Bienne a fini par faire respecter la hiérarchie en l’emportant 3-1 devant le FC Bassecourt samedi soir aux Grands-Prés. Une victoire qui permet aux Seelandais de revenir à un point du leader de 1re Ligue Black Stars, accroché un peu plus tôt par la réserve de Grasshopper. Les Vadais, eux, touchent le fond du classement et sont désormais lanterne rouge, avec le même nombre de points que Goldau mais une différence de but défavorable.

 

Festival d’erreurs défensives

Les premières minutes du FC Bienne ont pourtant ressemblé à un festival d’erreurs défensives. À peine une quarantaine de secondes après le coup d’envoi, l’attaquant de Bassecourt Jérémy Randaxhe chipait un ballon dans les pieds du défenseur Jihed Jelassi pour aller battre le gardien biennois (1-0, 1re). Mais les Bernois s’en sont vite remis. Deux minutes pour tard, Labinot Sheholli égalisait suite à un mauvais renvoi de la défense vadaise après un bon travail de Sylvain Mora côté droit (1-1, 3e). Dans la foulée, Bienne se voyait refuser un but pour une position de hors-jeu. Le FC Bassecourt tentait alors de profiter des nombreuses hésitations de l’axe central biennois Hofer-Jelassi... mais ce sont bien les Vadais qui ont craqué une nouvelle fois. Sur un deuxième ballon, Kaua Safari était fauché à l’entrée de la surface par le capitaine Nolan Erard. Labinot Sheholli transformait le penalty et signait son 9e but de la saison (1-2, 16e).

 

Les Vadais n'en profitent pas

Bassecourt a ensuite laissé sa chance sur une tête trop molle de Nathan Ducommun, bien servi au deuxième poteau après un énième pressing payant. Puis, sur un contre express, Jérémy Randaxhe ratait son face à face avec Schittenhelm après avoir profité d’un alignement catastrophique de la défense centrale seelandaise. L’arrière-garde de Bassecourt y allait aussi de sa bourde à la 35e. Erard remettait un ballon dans l’axe intercepté par Labinot Sheholli qui se procurait un nouveau penalty sur une sortie musclée d’Ummel. Mais une double parade magistrale du gardien jurassien devant Safari maintenait les locaux en vie.


Bassecourt s'est éteint sur la fin

Après 45 minutes assez folles au cours desquelles les défenses n’ont pas brillé, le FC Bienne a affiché davantage de maîtrise que son adversaire en seconde mi-temps. Neto Gomes a d’abord trouvé le poteau avant que Sylvain Mora ne tue le match sur un caviar de Labinot Sheholli, une fois de plus l’homme à tout faire samedi soir (1-3, 77e). Puis l’attaque vadaise s’est éteinte suite aux sorties de Ducommun, Amaouche et Randaxhe, tandis que l’entrée d’Ewembe Lokwa n’a pas pesé sur la fin de match. Bassecourt a désormais trois matches à domicile avant Noël pour tenter de se relever. Pour le FC Bienne, la chasse au leader continue. /jpi


Galerie photos FC Bassecourt - FC Bienne


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus