Et le FC Vicques craqua...

L'équipe jurassienne a perdu 2-1 à domicile contre Länggasse, samedi, lors du match aller des ...
Et le FC Vicques craqua...

L'équipe jurassienne a perdu 2-1 à domicile contre Länggasse, samedi, lors du match aller des finales de promotion en 2e ligue

Flavien Respinguet a ouvert la marque pour le FCV à l'heure de jeu (photo : Georges Henz). Flavien Respinguet a ouvert la marque pour le FCV à l'heure de jeu (photo : Georges Henz).

Le FC Vicques est tombé sur un os. L'équipe jurassienne de 3e ligue de football a perdu 2-1, samedi, à l'occasion du match aller des finales de promotion. Les Vicquois ont subi la loi de Länggasse, une équipe technique et physique qui a su se montrer patiente pour renverser une équipe locale qui s'en est longtemps remise au talent de son gardien. Si le match a été plutôt fermé avant le thé, il s'est décanté après celui-ci.


Un début de match difficile

Ce sont les visiteurs qui ont eu les occasions les plus nettes en 1re période, notamment cette frappe croisée sortie du pied par l'excellent Colin Schaffner, le portier du FCV. Les hommes de Giovanni Migliano ont peiné à entrer dans le match, subissant le travail physique des Bernois et souffrant de la chaleur. Länggasse a présenté un visage conquérant, mettant en vitrine le talent de certains joueurs. Vicques a notamment beaucoup souffert sur son côté droit.


Accélération bernoise après le thé

Länggasse est montée en puissance au retour des vestiaires. Le premier quart d'heure de la 2e période a été un monologue bernois, mais les tentatives visiteuses ont toutes été tuées dans l'oeuf par le portier vicquois, parfois bien aidé par sa charnière expérimentée Vincent Fringeli-Pascal Schaller. C'est au plus fort de la pression des joueurs de la banlieue bernoise que le FC Vicques a fait valoir son efficacité. Sur une de ses premières incursions dangereuses, l'équipe de la Vallée a ouvert la marque par Flavien Respinguet, prouvant que la défense bernoise peut laisser des espaces importants (63e). Malheureusement pour les Jurassiens, le bonheur aura été de courte durée. Länggasse est revenu à égalité cinq minutes plus tard après une perte de balle vicquoise à mi-terrain. C'est à moins de dix minutes du terme de la partie que le scénario a encore pris des allures plus négatives pour Vicques. Pascal Schaller a été jugé coupable d'une main dans les 16 mètres et les visiteurs en ont profité pour marquer le 2-1 final sur pénalty. Pas illogique au vu de la physionomie de la rencontre.


Le FC Vicques devra rapidement se remettre de cette déception. Il se déplace samedi prochain, 8 juin, à 18h en banlieue bernoise pour le match retour. Il devra y inscrire au moins deux buts pour espérer évoluer en 2e ligue la saison prochaine. Les Vicquois nous l'ont certifié après cette première levée : ils y croient et ils donneront tout ! Voilà qui promet ! /mle

Réaction du capitaine du FCV Christophe Schaller

Les Vicquois ont été pris en tenaille par les Bernois de Länggasse (photo : Georges Henz). Les Vicquois ont été pris en tenaille par les Bernois de Länggasse (photo : Georges Henz).


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus