Triplé suisse en super-G, 3e globe de la saison pour Odermatt

Le triomphe fut total pour la Suisse dans le super-G de la finale de la Coupe du monde. Stefan ...
Triplé suisse en super-G, 3e globe de la saison pour Odermatt

Triplé suisse en super-G, 3e globe de la saison pour Odermatt

Photo: KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

Le triomphe fut total pour la Suisse dans le super-G de la finale de la Coupe du monde.

Stefan Rogentin, Loïc Meillard et Arnaud Boisset ont réalisé un triplé vendredi à Saalbach, où leur chef de file Marco Odermatt a pu se contenter du 5e rang pour cueillir son troisième globe de la saison après ceux du général et du géant.

Présent sur le podium à l'issue de 14 des 15 précédents super-G, Marco Odermatt s'impose pour la deuxième année consécutive dans la discipline. Il affiche ainsi déjà un total de huit globes de cristal à son tableau de chasse, soit autant qu'une certaine Lara Gut-Behrami. Tous deux viseront un 9e sacre à Saalbach, en descente.

Marco Odermatt, qui pouvait se contenter d'une 13e place vendredi en cas de victoire de Vincent Kriechmayr, était assuré de s'imposer avant même de s'élancer avec son dossard 15. Il n'est pas parvenu à jouer la gagne sur un tracé qui s'était déjà dégradé, perdant 0''64 sur Stefan Rogentin (1er succès à ce niveau), mais a pu devancer Kriechmayr (6e à 0''76).

Partis respectivement avec les dossards 6, 4 et 5, Stefan Rogentin, Loïc Meillard (2e à 0''03) et Arnaud Boisset (3e à 0''15) ont profité de conditions bien meilleures. Ils offrent à la Suisse son premier triplé chez les messieurs depuis le 19 janvier 1996 (Kernen devant Besse et Mahrer en descente à Veysonnaz). En super-G, il faut remonter à février 1992 pour trouver trace d'un tel exploit.

Pour un 4e globe dimanche

Marco Odermatt, qui en reste lui à 20 podiums cet hiver, tentera donc comme Lara Gut-Behrami de décrocher son quatrième globe de la saison dimanche à l'occasion de la descente. Sa tâche s'annonce plus difficile que celle de la Tessinoise: il ne compte que 42 points d'avance sur Cyprien Sarrazin, 2e du classement de la spécialité et 4e en super-G pour son retour à la compétition.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus