« Bien sûr que je suis déçu », avoue Odermatt

'C'est dommage, mais c'est comme ça', a commenté, déçu, le Suisse Marco Odermatt après l'annulation ...
« Bien sûr que je suis déçu », avoue Odermatt

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

'C'est dommage, mais c'est comme ça', a commenté, déçu, le Suisse Marco Odermatt après l'annulation du super-G des finales de la Coupe du monde de ski alpin jeudi à Lenzerheide.

Au lendemain de l'annulation de la descente, le Suisse s'est vu privé de deux courses qui lui étaient favorables. Il reste donc deuxième du classement général à 31 points du Français Alexis Pinturault et voit ses chances de victoire finale s'amenuiser.

'Bien sûr je suis déçu, c'est dommage les deux annulations hier et aujourd'hui, c'était une grande chance pour moi, mais c'est comme ça', a-t-il indiqué en zone mixte, alors qu'il pouvait encore prétendre au petit globe du super-G, remporté par l'Autrichien Vincent Kriechmayr. 'C'est dommage mais c'est comme ça'.

'J'espère encore, j'attaquerai samedi, il y a deux objectifs pour moi, le globe de géant et le classement général, je ferai tout pour attaquer', a-t-il prévenu avant le géant, quasiment sa dernière chance, puisqu'il n'est pas sûr de s'aligner dans le slalom dimanche, une discipline qu'il ne maîtrise pas.

'En bas la piste était bien mais en haut ce n'était pas bon et avec la visibilité c'était impossible de skier', a-t-il reconnu à propos des conditions du jour.

Le Suisse a joué de malchance cette saison: en novembre il avait été privé d'une course à cause d'un test positif au Covid-19, avant de voir une descente annulée à Saalbach il y a deux semaines et donc les deux courses des finales pas disputées cette semaine.

'C'est dur, mais je ne peux rien y faire. Il y a eu onze slaloms (disputés par Pinturault) et pour moi seulement six descentes et six super-G. Je pense que ce n'est pas juste, peut-être qu'ils feront quelque chose pour l'année prochaine', a-t-il critiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus