Match interrompu : des joueurs de Lecce réagissent

crampons

Des réactions biennoises suite à l’interruption du match de football entre Reconvilier et Lecce samedi à la Chaudrette, dans le championnat de 4e ligue de football. L’arbitre a arrêté la partie après l’égalisation du FCR à 5-5 à la 88e minute. Selon plusieurs témoignages, dont celui du directeur de jeu, la partie a bien été interrompue en raison de l’agression physique contre l’entraîneur-assistant de l’équipe locale par un joueur de Lecce qui se trouvait sur le banc.

En revanche, d’après deux joueurs de la formation italo-biennoise, ce n’est pas la frustration due à l’égalisation adverse qui a provoqué la rixe. Selon eux, ce serait l’entraîneur-assistant de Reconvilier qui aurait mis le feu aux poudres en ayant un comportement irrespectueux envers un jeune supporter de Lecce âgé de 6 ans. Il lui aurait également jeté une gourde pleine d’eau. « Je n’ai pas insulté, ni lancé de gourde contre cet enfant. Quand notre équipe a égalisé, j’ai bondi de joie en lançant cette gourde en l’air. Ce sont les supporters des deux équipes qui se sont provoqués », se défend l’entraîneur-assistant du FCR.

Toujours d’après les deux joueurs de Lecce qui nous ont contactés, un joueur de Reconvilier aurait par ailleurs enlevé ses crampons pour frapper l’entraîneur de l’équipe adverse.

Pour apaiser les tensions, les deux camps ont condamné les échauffourées qui ont provoqué l’interruption du match. Ils reconnaissent également qu’il y a eu des provocations des deux côtés. /rch


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus