La droite « rassemblée et déterminée » autour de Fillon (LR)

La droite est 'rassemblée et déterminée' autour de François Fillon, a annoncé lundi le président ...
La droite « rassemblée et déterminée » autour de Fillon (LR)

La droite

Photo: Keystone

La droite est 'rassemblée et déterminée' autour de François Fillon, a annoncé lundi le président du Sénat Gérard Larcher. Selon lui, le comité politique du parti Les Républicains (LR) a renouvelé à l'unanimité sa confiance en son candidat à la présidentielle.

Dans une courte déclaration, M. Larcher a indiqué que François Fillon avait confirmé sa candidature devant ses pairs et annoncé qu'il prendrait des initiatives pour oeuvrer au rassemblement de la droite et du centre.

M. Fillon 'a confirmé devant le comité politique des Républicains sa candidature à l'élection présidentielle', a-t-il dit. 'Le Comité politique, après un large échange, a renouvelé à l'unanimité son soutien à François Fillon et s'engage à oeuvrer au rassemblement des familles politiques de la droite et du centre autour de lui et du projet qu'il porte pour le redressement national'.

Réunion de crise

'François Fillon a indiqué qu'il prendra des initiatives pour porter ensemble nos valeurs. Les Républicains sont donc rassemblés et déterminés autour de François Fillon', a conclu Gérard Larcher.

Le président du Sénat s'exprimait à l'issue d'une réunion qui aura duré une heure et demie et convoquée au lendemain de la manifestation organisée sur l'esplanade du Trocadéro au cours de laquelle François Fillon a déclaré devant des dizaines de milliers de partisans qu'il ne renoncerait pas.

L'ancien président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer a indiqué de son côté que François Fillon rencontrerait ses anciens rivaux de la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.

Appel au rassemblement

Lors de cette réunion, François Fillon a appelé son camp au rassemblement derrière sa candidature. Il a réaffirmé qu'il n'y avait 'pas de plan B' à sa candidature, 'seule légitime'.

'Pour ma part, je considère que ce rassemblement confirme la légitimité que je tire de la primaire de la droite et du centre', a-t-il dit selon le texte de son discours.

'Il est temps maintenant que chacun se reprenne et revienne à la raison. Nos électeurs ne pardonneraient pas ceux qui entretiennent le poison de la division', a-t-il ajouté quelques heures après que son rival de la primaire, Alain Juppé, a définitivement exclu d'être une alternative.

'J'appelle toutes les femmes et les hommes de bonne volonté à se rassembler, à respecter le message que nos électeurs ont exprimé lors de la primaire et à s'unir autour de ma candidature qui est la seule légitime', a-t-il conclu.

/ATS
 

Actualités suivantes