Alain Berset salue la soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Pyeongchang

Le président de la Confédération Alain Berset a salué ce week-end la sœur du dirigeant nord-coréen ...
Alain Berset salue la soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Pyeongchang

Alain Berset salue la soeur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Pyeongchang

Photo: Keystone/EPA/SRDJAN SUKI

Le président de la Confédération Alain Berset a salué ce week-end la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, Kim Yo-jong. La poignée de main a eu lieu samedi à l'occasion du match de hockey féminin entre la Suisse et la Corée unifiée à Pyeongchang lors des JO 2018.

M. Berset a aussi échangé une poignée de main avec le chef de l'Etat de Corée du Nord, Kim Yong-nam, aux fonctions largement honorifiques, mais qui est le plus haut dignitaire nord-coréen à s'être jamais rendu au Sud. A lui et à Kim Yo-jong, le conseiller fédéral 'a exprimé le plaisir de la Suisse à partager ce moment historique', a indiqué à l'ats Nicole Lamon, porte parole du Département fédéral de l'intérieur (DFI).

La veille, lors de la cérémonie d'ouverture des JO 2018, Alain Berset avait exprimé aux représentants de la Corée du Nord l'importance d'un dialogue entre les deux Corée, 'un dialogue qu'il espère voir se poursuivre au-delà de la période des Jeux'.

'Cela fait 65 ans que la Suisse travaille sur la ligne de démarcation entre les deux Corée, autant dire que notre présence est importante', a encore souligné M. Berset. Jeudi, il avait rencontré au palais présidentiel à Séoul son homologue Jae-in Moon.

Rencontre avec Mike Pence

Le président de la Confédération a aussi croisé le vice-président des Etats-Unis Mike Pence samedi lors du match de curling mixte entre la Suisse et les Etats-Unis, avec une victoire de la Suisse. 'Je n'ai pas manqué l'occasion de lui dire que j'étais désolé de la victoire suisse. Il a beaucoup ri', a raconté le Fribourgeois.

A Pyeongchang, il s'est aussi attaché à défendre la position du Conseil fédéral dans le cadre du soutien aux JO 2026 et à la possible candidature de Sion. Il s'agit de rencontres et d'échanges qui seront peut-être très utiles en cas de oui dans les urnes, selon lui.

/ATS
 

Actualités suivantes