L'Equateur renonce à livrer du matériel militaire à l'Ukraine

L'Equateur a annoncé lundi renoncer à livrer des armes de l'ère soviétique à l'Ukraine, via ...
L'Equateur renonce à livrer du matériel militaire à l'Ukraine

L'Equateur renonce à livrer du matériel militaire à l'Ukraine

Photo: KEYSTONE/AP/Alex Brandon

L'Equateur a annoncé lundi renoncer à livrer des armes de l'ère soviétique à l'Ukraine, via les Etats-Unis d'Amérique. Une promesse de Quito en ce sens avait déclenché la colère de Moscou et une interdiction des importations en Russie de bananes équatoriennes.

'L'Equateur n'enverra aucun matériel de guerre à un pays impliqué dans un conflit armé international', a assuré devant une commission parlementaire la ministre équatorienne des affaires étrangères Gabriela Sommerfeld.

Le président équatorien Daniel Noboa avait annoncé en janvier s'être mis d'accord avec Washington pour échanger d'anciens équipements militaires russes contre de nouvelles armes de fabrication américaine pour lutter contre les gangs liés au trafic de drogue.

Bananes et fleurs

Les Etats-Unis avaient précisé que les armes échangées par l'Équateur seraient ensuite envoyées à l'Ukraine pour l'aider sur le champ de bataille contre la Russie. Cet accord avait suscité la colère de Moscou.

La Russie, l'un des principaux consommateurs de bananes équatoriennes, avait annoncé dans la foulée une interdiction des importations de bananes provenant de cinq exportateurs équatoriens, prétextant la présence d'un insecte ravageur. Une mesure similaire concernait les fleurs équatoriennes exportées vers la Russie.

Moscou était ensuite revenu sur sa décision. La Russie est la deuxième destination des bananes équatoriennes, avec 21% du total des exportations, derrière l'Union européenne (28%), selon l'association des exportateurs de bananes d'Équateur (AEBE).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus