Présidentielle en Algérie: délais pour le dépôt des candidatures

L'Algérie entrait dimanche dans une journée cruciale pour la présidentielle d'avril. Malgré ...
Présidentielle en Algérie: délais pour le dépôt des candidatures

Présidentielle en Algérie: des étudiants manifestent

Photo: KEYSTONE/EPA/MOHAMED MESSARA

Des centaines d'étudiants ont manifesté dimanche à Alger et dans d'autres villes du pays contre un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika. La journée s'annonce cruciale: le délai pour déposer les candidatures échoit à minuit.

'Bouteflika dégage! ', ont scandé une centaine d'étudiants, bloqués par la police à proximité de la Faculté centrale, en plein centre de la capitale. Selon un étudiant, des centaines d'étudiants sont bloqués par la police sur plusieurs campus de la ville, notamment à l'intérieur de la Faculté de droit.

A Annaba, à 400 km à l'est d'Alger, plusieurs centaines d'étudiants ont manifesté sur les deux principaux campus et d'autres sont rassemblés sur l'une des principales artères de la ville, a rapporté un journaliste local qui a requis l'anonymat. Ils veulent maintenir la pression contre le 5e mandat en cette journée de dernier délai de dépôt' des dossiers, a-t-il dit.

Le site d'information TSA (Tout sur l'Algérie) signale des rassemblements similaires à Oran et Constantine, deuxième et troisième ville du pays, à Bouira (80 km au sud-est d'Alger), à Skikda et Guelma (350 et 380 km à l'est) ou Tiaret et Mostaganem (200 et 280 km au sud-ouest).manifestation d'étudiants.

Hospitalisé en Suisse

C'est dimanche à minuit qu'expire le délai légal pour déposer sa candidature à l'élection présidentielle du 18 avril. Le chef de l'Etat, Abdelaziz Bouteflika, qui a célébré samedi ses 82 ans, est hospitalisé en Suisse depuis sept jours, officiellement pour 'des examens médicaux périodiques'.

Son retour en Algérie n'a toujours pas été annoncé. Aucune disposition légale ne semble cependant obliger un candidat à se présenter en personne au Conseil constitutionnel pour y déposer son dossier. Une fois les dossiers déposés, le Conseil constitutionnel statuera dans les dix jours sur leur validité.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus