Veille de Noël chaotique pour des milliers de routiers

Des milliers de routiers européens s'apprêtent à passer jeudi la veille de Noël dans des conditions ...
Veille de Noël chaotique pour des milliers de routiers

Routiers bloqués: liaisons franco-anglaises assurées à Noël

Photo: KEYSTONE/EPA/VICKIE FLORES

Les liaisons ferroviaires et maritimes entre le Royaume-Uni et la France continueront d'être assurées pendant Noël, a indiqué jeudi Londres. Cela pour résorber les milliers de camions toujours bloqués autour de Douvres en raison d'une nouvelle souche de coronavirus.

Les transports publics sont interrompus traditionnellement au Royaume-Uni le jour de Noël et ne reprennent que très partiellement le lendemain.

'Alors que le dépistage continue dans le Kent' (sud-est), 'j'ai parlé à un homologue français (Jean-Baptiste Djebbari) et nous avons convenu que la frontière entre le Royaume-Uni et la France à Eurotunnel, Douvres et Calais resterait ouverte tout au long de Noël pour permettre aux routiers et citoyens de retourner chez eux dès que possible', a précisé le ministre britannique des Transports Grant Shapps sur Twitter.

4e nuit dans des conditions sommaires

Des milliers de routiers européens à cran ont passé une quatrième nuit dans la cabine de leur camion, dans des conditions sommaires, coincés autour de Douvres, premier port transmanche, dans l'attente de passer un test Covid afin de pouvoir traverser la Manche.

Selon le ministère britannique des Transports, quelque 6000 poids lourds attendaient mercredi en début de soirée de passer la frontière, dont 3750 véhicules stationnés à l'ancien aéroport de Manston, où les routiers peuvent se soumettre à un test, les autres étant bloqués sur les routes du Kent.

L'opération de dépistage massif a commencé mercredi en fin de journée, avec le soutien de l'armée, en vertu d'un accord conclu entre Londres et Paris pour reprendre le trafic vers la France, qui avait été suspendu après l'identification d'une variante potentiellement plus contagieuse du virus au Royaume-Uni.

Pompiers français à la rescousse

Selon l'ambassadrice de France au Royaume-Uni, Catherine Colonna, une équipe de 26 pompiers français est arrivée tôt jeudi à Douvres avec 10'000 tests pour aider les Britanniques et 'accélérer le passage des routiers vers le continent'.

Il s'agit aussi de permettre à la chaîne d'approvisionnement britannique, très dépendante des rotations de camions, de revenir à plein régime avant que ne pointent des pénuries, et de permettre aux citoyens européens de rejoindre le continent.

La commissaire européenne en charge du transport, Adina Valean, a estimé qu'en tout, 10'000 camionneurs européens avaient des difficultés pour revenir du Royaume-Uni, critiquant la France pour leur avoir imposé des restrictions, des reproches rejetés par Paris. Selon elle, la capacité de dépistage s'élève à 300 tests par heure.

Plus d'une cinquantaine de pays dans le monde ont imposé des limitations aux voyageurs en provenance du Royaume-Uni après l'annonce de l'apparition dans le pays d'une variante du Covid-19.

Variante sud-africaine

Mercredi, c'est Londres qui - après avoir identifié deux cas d'une autre nouvelle souche du virus 'hautement préoccupante' en provenance d'Afrique du Sud - a instauré des restrictions de voyages avec le pays africain de loin le plus touché par le Covid-19 avec 950'000 personnes testées positives, dont 25'657 morts.

Cette variante semble se transmettre plus rapidement que les souches plus anciennes, avancent les chercheurs qui l'ont identifiée en Afrique du Sud : 'Tous les éléments vont dans ce sens', a affirmé Tulio de Oliveira, directeur de l'institut de recherche KRISP, adossé à l'Université du Kwazulu-Natal.

Un million de doses injectées

Sur le front de la vaccination, plus d'un million d'Américains ont reçu leur première dose contre le Covid-19 depuis que la campagne a débuté il y a 10 jours, a annoncé mercredi le directeur de la principale agence fédérale de santé publique des Etats-Unis, Robert Redfield. 'Les Etats-Unis ont franchi un palier préliminaire mais crucial', s'est-il félicité.

Mais le Dr Moncef Slaoui, le conseiller principal du programme gouvernemental de vaccination, a déclaré que l'objectif d'immuniser 20 millions de personnes d'ici la fin de l'année ne serait 'probablement pas atteint'.

La campagne de vaccination dans l'UE devrait, elle, commencer dimanche. De leur côté, les tests cliniques du vaccin CoronaVac, du laboratoire chinois Sinovac, ont 'atteint le seuil d'efficacité' exigé par l'OMS, a révélé le même jour l'Institut Butantan, chargé de sa production et distribution au Brésil, sans rendre publics les résultats officiels.

Ski à Noël

En Irlande, confrontée à une croissance 'extraordinaire' des cas de nouveau coronavirus, un troisième confinement, aménagé, entre en vigueur jeudi. Le gouvernement a décidé de retourner à son plus haut niveau d'alerte à partir du 24 décembre et jusqu'au 12 janvier.

Face au rebond de la pandémie au Brésil, la mairie de Rio de Janeiro interdira, au soir du 31 décembre, l'accès au quartier de la célèbre plage de Copacabana, pour éviter les rassemblements du réveillon.

En revanche, les Autrichiens pourront rechausser leurs skis à Noël : alors que la France, l'Italie et l'Allemagne laissent à l'arrêt leurs équipements de sports d'hiver, les remontées mécaniques redémarrent jeudi dans ce pays alpin, où la glisse fait figure de sport national.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus