« Le Quotidien Jurassien » respire mieux

Après la faillite de Publicitas et une perte de revenus publicitaires, deux fondations font ...
« Le Quotidien Jurassien » respire mieux

Après la faillite de Publicitas et une perte de revenus publicitaires, deux fondations font leur entrée dans l'actionnariat de la société éditrice du titre, selon une annonce faite jeudi

Le journal peut envisager l'avenir avec plus de sérénité (image: archives) Le journal peut envisager l'avenir avec plus de sérénité (image: archives)

Deux fondations entrent dans l’actionnariat de la société éditrice du Quotidien Jurassien, annonce le titre jeudi. Ces deux nouveaux partenaires, Fondation d'impulsion économique régionale (F.I.E.R) et Fondation Gilos, sont actifs dans le soutien à l’économie régionale. Pour l’éditeur du titre, Sébastien Voisard, «cet apport de capital résout les problèmes de liquidités du journal nés de la faille de Publicitas». Cette augmentation du capital-action lui permet d’envisager l’avenir avec plus de sérénité et de relever les défis auxquels fait face la presse écrite.

Avec ce changement, la part du capital-actions détenue par des entités jurassiennes passe de 50 à 75%, relève Sébastien Voisard dans les colonnes du journal.

«Le pouvoir de décision reste dans la région et dans ce sens, il est même renforcé», constate l'éditeur.

 

Chômage partiel et élan de solidarité

Si elle a pu éviter de devoir prononcer des licenciements, la société éditrice du QJ a dû introduire le chômage partiel pour la plus grande partie des collaborateurs. Le titre a aussi provisoirement suspendu la publication du cahier week-end.

«Le Quotidien Jurassien» a, par ailleurs, bénéficié d'un soutien populaire pendant cette période délicate. L'appel citoyen lancé par des personnalités jurassiennes en faveur de la pérennité du titre s'est traduit par plusieurs dizaines de nouveaux abonnements. Le journal constate également un élan du côté des annonceurs régionaux.

Titre qui revendique son indépendance face aux partis politiques, aux mouvements religieux ou aux groupes de pression, 

«Le Quotidien Jurassien» a su résister à la concentration des titres, échappant ainsi à l'absorption par un grand groupe de presse. /ats-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus