Les améliorations au Sikypark de Crémines saluées

L’institution reçoit un avis favorable de la Protection suisse des animaux dans un rapport ...
Les améliorations au Sikypark de Crémines saluées

L’institution reçoit un avis favorable de la Protection suisse des animaux dans un rapport sur les zoos de Suisse

La Protection suisse des animaux salue notamment des améliorations dans la garde des animaux du Sikypark. (Photo d'archive). La Protection suisse des animaux salue notamment des améliorations dans la garde des animaux du Sikypark. (Photo d'archive).

Le zoo Sikypark à Crémines, qui a rouvert en août 2018 après bien des péripéties, reçoit un avis favorable de la Protection suisse des animaux (PSA). Les améliorations sont saluées dans son rapport 2019/2020 sur les zoos de Suisse.

Avec la nouvelle direction, de nombreux manquements constatés dans la garde des animaux ont été abordés et éliminés. La détention de sangliers, bouquetins et chamois, qui ne bénéficiaient pas de conditions respectueuses de leur espèce, a ainsi été abandonnée, indique le rapport de la PSA relayé jeudi par le zoo du Jura bernois.

D'autres améliorations sont prévues, précise le rapport. « Le développement de Sikypark va dans la bonne direction ». Des installations aux dimensions généreuses, pour la plupart respectueuses des animaux, ont été construites, les enclos existants ont été assainis ou démantelés et l'effectif des animaux adapté.


Station d'accueil

« Le zoo sert également de station d'accueil pour animaux de zoo ou de cirque et animaux sauvages en état précaire et, s'il y a de la place, pour les perroquets, les reptiles et les poissons de particuliers ». Quelques-uns des félins ont été repris de l'ancienne exploitation de René Strickler à Subingen.

« Le parc offre de surcroît des spectacles de vol libre où participent des oiseaux de la fauconnerie du zoo », souligne le rapport qui se fonde sur une visite effectué fin août 2019.


Satisfaction de mise

Le conseil d'administration et la direction se réjouissent des constats posés par la PSA. « Des améliorations sont encore à apporter, notamment pour les loups ou l'éducation de la population à la protection animale, que le parc ne manquera pas de corriger dans un futur proche afin de devenir un zoo exemplaire », expliquent-ils. /ATS-gtr


Actualisé le

 

Actualités suivantes