89 personnes victimes des intempéries au Pakistan et en Afghanistan

Des inondations liées à la mousson ont fait près de 90 morts ce week-end au Pakistan et en Afghanistan voisin, ont indiqué dimanche les autorités locales. Elles craignent de nouvelles pluies torrentielles au cours des prochains jours.

Au cours du week-end, vingt personnes ont perdu la vie dans les zones tribales semi-autonomes et la province adjacente du Khyber Pakhtunkhwa, situées dans le nord-ouest, selon les autorités locales.

Des crues subites ont inondé des artères et submergé des voitures de Karachi (sud), port de 18 millions d'habitants situé sur la mer d'Arabie. On y compte 19 victimes et six dans la province du Baloutchistan (sud-ouest). Selon le docteur Semi Jamali de l'hôpital Jinnah de Karachi, la majorité des morts dans la métropole du pays ont été électrocutés.

Le déluge a aussi détruit des habitations dans le nord du pays près de la frontière afghane, selon le Service pakistanais de gestion des catastrophes. Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a demandé dimanche en fin de journée à trois de ses ministres de se rendre "immédiatement" dans les zones touchées par ces inondations.

L'Afghanistan aussi touchée

Et dans des provinces de l'est de l'Afghanistan, des inondations dues à des pluies torrentielles ont fait au moins 44 morts au cours des derniers jours, selon le chef des opérations d'urgence des services afghans de gestion des catastrophes, Ghulam Farooq.

Plus de 470 personnes avaient perdu la vie lors d'inondations dues à de fortes crues l'automne dernier au Pakistan. Ces inondations avaient affecté près de cinq millions de personnes, un bilan toutefois bien en deçà de la "mousson du siècle" de 2010, qui avait fait près de 1800 morts et affecté 21 millions d'habitants.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus