Attentat contre une cérémonie chiite au Nigeria: 23 morts

Vingt-trois personnes au moins ont péri dans un attentat-suicide qui a visé une procession chiite à l'occasion du rituel de l'Achoura, lundi dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté des témoins. Le kamikaze s'était joint à la procession avant d'actionner ses charges.

L'explosion s'est produite alors que les participants traversaient un marché de la localité de Potiskum, dans l'Etat de Yobe. La région est en proie à l'insurrection des islamistes de l'organisation Boko Haram. Mustapha Lawan Nasidi, chef de la communauté chiite de Potiskum, a déclaré que 50 personnes avaient été blessées. Plusieurs autres sont mortes quand l'armée a ouvert le feu en représailles.

Chiites pris pour cible

Potiskum est la capitale économique de Yobe, un des trois Etats du nord-est sous le coup d'un état d'urgence depuis mai 2013. Les autorités tentent de mettre fin à l'insurrection de la secte islamiste Boko Haram, qui a déjà fait plus de 10'000 morts en cinq ans.

La communauté chiite, minoritaire, est fréquemment prise pour cible dans cette région. En juillet, quatre chiites avaient été tués au cours d'une attaque attribuée à Boko Haram dans une mosquée en plein air de Potiskum. Lors de l'Achoura, les chiites marquent l'anniversaire de la mort de l'imam Hussein, petit-fils de Mahomet, en l'an 680, à la bataille de Kerbala en Irak.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus