Brésil: une femme médecin soupçonnée de la mort de 300 patients

Une femme médecin inculpée pour le meurtre de sept patients au Brésil pourrait être responsable de 300 décès au total, selon l'expert chargé d'une enquête par le ministère brésilien de la Santé. La prévenue aurait agi pour libérer des lits pour d'autres patients.Selon le parquet, cette femme de 56 ans et son équipe médicale agissaient au sein de l'unité de soins intensifs de l'hôpital évangélique de Curitiba, dans le sud du Brésil. Ils ont administré à des patients des médicaments myorelaxants, qui décontractent les muscles, avant de réduire l'assistance respiratoire au point de provoquer un décès par asphyxie. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus