De nouveaux tirs entendus à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine

La trêve en Ukraine a été de nouveau violée dimanche aux abords de l'aéroport de Donetsk, fief des rebelles prorusses. Des journalistes de l'AFP ont entendu des tirs d'artillerie lourde du côté de ce lieu stratégique sous contrôle des forces armées ukrainiennes.

"La situation est tendue", a indiqué la mairie de Donetsk, qui a précisé que la nuit de samedi à dimanche s'est déroulée sans "combats actifs" mais a été émaillée de tirs sporadiques. Des habitants ont rapporté des tirs dans trois quartiers, selon la municipalité, qui n'ont toutefois pas perturbé les transports en commun.

Pour la population de plusieurs localités près de Donetsk, comme à Makiivka, les journées restent ponctuées de bombardements, de dégâts à réparer et d'heures passées dans les caves.

Solution politique

La trêve est considérée avec méfiance par les Occidentaux qui la jugent insuffisante pour garantir une paix durable. Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a ainsi réclamé une solution politique "basée sur le principe de la souveraineté de l'Ukraine".

Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de jouer un rôle actif au sein de la rébellion séparatiste par l'envoi d'armes et de soldats de ses troupes régulières - preuves satellitaires de l'Otan à l'appui - ce que ne cesse de démentir le Kremlin.

Convoi humanitaire

Des camions d'un deuxième convoi d'aide humanitaire russe à destination de l'est de l'Ukraine sont par ailleurs arrivés à Lougansk, autre bastion des rebelles séparatistes. Selon l'agence RIA Novosti, une centaine de camions sont déjà arrivés samedi.

Le convoi russe transporte 1880 tonnes de produits de première nécessité, dont des conserves, du sucre, de la farine et des groupes électrogènes diesel, selon RIA Novosti.

/ATS


Actualisé le

 

Articles les plus lus