En pleine crise politique, un député sunnite tué dans un attentat

Aïfan Saadoune al-Issawi, un député irakien sunnite engagé dans la lutte contre Al-Qaïda, est mort mardi dans un attentat suicide près de son fief de Fallouja, à l'ouest de Bagdad. Cette ville constitue le foyer de la contestation contre le premier ministre chiite Nouri al-Maliki.Le bilan de l'attaque s'élève à sept morts, dont M. Issawi, quatre gardes du corps et deux civils, et six blessés, a indiqué le docteur Assem al-Hamdani de l'hôpital de Fallouja. Cet attentat risque d'aviver un peu plus les tensions déjà fortes entre M. Maliki et ses alliés gouvernementaux d'Iraqiya, dominé par les sunnites. /SERVICE


Actualisé le