Mort d'un ex-salarié: Areva versera 200'000 euros à la famille

Le tribunal des affaires de Sécurité sociale (TASS) de Melun a condamné vendredi Areva pour la mort par cancer du poumon d'un ex-salarié d'une mine d'uranium du groupe français au Niger, a annoncé l'avocat de la famille de la victime. L'entreprise devra notamment verser des dommages et intérêts de plus de 200'000 euros.Le tribunal a jugé qu'Areva avait commis "une faute inexcusable", en tant que "co-employeur". Outre le versement de dommages et intérêts, il a aussi condamné l'entreprise à doubler la rente de la veuve de l'ex-salarié, a précisé l'avocat, Jean-Paul Teisonnière. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus