Premiers quotidiens privés en Birmanie depuis un demi-siècle

Ils sont seize à avoir la licence mais seuls quatre ont pour l'instant réussi à se lancer: les Birmans ont découvert lundi leurs premiers journaux quotidiens privés, dans un pays où les réformes politiques redessinent chaque jour un peu plus le secteur de l'information."The Voice", version quotidienne d'un des plus grands magazines du pays, "The Union", proche du parti majoritaire, "The Golden Fresh Land" et "The Standard Time" sont arrivés dans les kiosques lundi matin. /SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes