Syrie: Itar-Tass dit que Genève II n'aura pas lieu en novembre

La conférence internationale sur la Syrie n'aura pas lieu en novembre, a rapporté mardi l'agence russe Itar-Tass. Celle-ci cite une source proche des discussions préparatoires en cours à Genève entre l'envoyé spécial de l'ONU, Lakhdar Brahimi, et des diplomates russes et américains.

"La conférence ne se déroulera pas avant décembre", a affirmé la source non identifiée citée par Itar-Tass.

Les délégations n'ont pas fait de déclaration à leur arrivée. La porte-parole de l'ONU Corinne Momal-Vanian a précisé que le représentant spécial de l'ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi est accompagné du secrétaire général adjoint de l'ONU pour les affaires politiques Jeffrey Fektman.

Il devait informer des résultats de sa mission de deux semaines dans la région la secrétaire d'Etat américaine adjointe Wendy Sherman et les vice-ministres russes des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov et Gennady Gatilov.

Cette rencontre au Palais des Nations devait être suivie dans l'après-midi d'une réunion élargie aux trois autres membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, la Chine, la France et la Grande-Bretagne, ont indiqué les Nations Unies.

Avec les pays voisins

"A l'initiative des Etats-Unis et de la Russie, une rencontre aura ensuite lieu entre les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et les pays voisins de la Syrie, soit l'Irak, la Jordanie, le Liban et la Turquie, avec le représentant spécial de l'ONU et de la Ligue arabe", a souligné la porte-parole de l'ONU. Cette réunion était prévue à partir de 16h30.

Les délégations doivent discuter des modalités de la conférence de paix sur la Syrie et entrer dans le détail de son organisation, prévue les 23 novembre et 24 novembre. La conférence "Genève I", le 30 juin 2012, avait approuvé un plan pour une transition politique, jamais mis en oeuvre par les parties en Syrie.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes