USA: le militaire accusé d'avoir massacré 16 Afghans était "lucide"

Un soldat américain accusé d'avoir massacré 16 villageois afghans en mars était "lucide" au moment des faits, a affirmé lundi l'accusation au premier jour de deux semaines d'audiences préliminaires. Elles précèdent un éventuel procès en cour martiale.L'accusé, le sergent Robert Bales, était présent à l'audience, sur la base de Fort Lewis-McChord, près de Seattle (Etat de Washington). Les audiences, prévues jusqu'au 16 novembre, doivent permettre de décider s'il existe suffisamment de preuves pour traduire l'accusé en cour martiale. /SERVICE


Actualisé le

 

Articles les plus lus