Victoire de l'armée - l'ONU enquête sur les armées chimiques

Les troupes loyalistes ont chassé les rebelles du fief du président syrien Bachar al-Assad dans le nord-ouest du pays. Une victoire qui intervient alors que l'ONU a commencé son enquête sur une éventuelle utilisation d'armes chimiques.

"L'armée contrôle à nouveau depuis lundi la montagne de Nabi Achia et des régions alentour dans le nord de la province de Lattaquié", a annoncé une source militaire à l'agence officielle Sana. Une avancée confirmée par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'armée est parvenue à reprendre toutes les positions militaires et les neuf villages alaouites, dont les rebelles s'étaient emparés il y a deux semaines, a précisé l'ONG basée à Londres et qui s'appuie sur un réseau de militants et de sources médicales et militaires.

Les insurgés avaient lancé début août la "bataille", en particulier dans la région de Lattaquié, fief de la communauté alaouite, à laquelle appartient le président syrien, ainsi que la plupart des cadres du régime. Les rebelles avaient réussi à prendre par surprise les troupes loyalistes.

Avec cette victoire, le régime contrôlerait dorénavant le centre, dont la capitale Damas, et l'ouest, avec les villes côtières de Lattaquié et de Tartous. Les importantes agglomérations, à l'exception de Raqa (nord-est), sont aux mains du régime, alors qu'Alep (nord) et Deir Ezzor (est) sont coupés en deux.

Travail de l'ONU dans le secret

Cette nouvelle distribution des forces en présence se dessine alors que les experts de l'ONU ont commencé lundi leur travail dans le plus grand secret pour déterminer si des armes chimiques ont été utilisées dans le conflit. Ils sont arrivés dimanche à Damas.

Les services de sécurité, aussi bien que Khaled al-Masri, le porte-parole de l'ONU dans la capitale syrienne, ont refusé de donner la moindre indication. Une première visite de deux envoyés spéciaux onusiens, Aake Sellström et Angela Kane, avait déjà eu lieu il y a près d'un mois.

/SERVICE


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus