Statu quo+ versus nouveau canton

Manfred Bühler, président du CJB ( à gauche) et Fabian Greub, secrétaire général (à droite)

Manfred Bühler, président du CJB ( à gauche) et Fabian Greub, secrétaire général (à droite)

Le Conseil du Jura bernois veut rassurer : les citoyens de la région auront bien toutes les cartes en main lors du vote sur la création d’un nouveau canton formé du Jura et du Jura bernois. On apprenait il y a quelques temps de la bouche du gouvernement bernois que le « Statu quo+ », l’autre piste élaborée par l’Assemblée Interjurassienne, ne serait pas défini au moment du vote, soit fin 2013. Le Conseil du Jura bernois confirme cette information, mais nuance : les grandes lignes seront tout de même déjà tracées et les citoyens informés : « pour choisir il n’est pas nécessaire à notre sens que les deux projets soient totalement aboutis (…) le projet de nouveau canton n’est pas non plus abouti, il n’est pour l’heure qu’un principe sur lequel la population se prononcera ».

Maxime Zuber juge cette position contradictoire

Le député-maire PSA de Moutier a dénoncé dans un communiqué la difficulté de travailler avec des « partenaires qui en l’espace de quelques mois peuvent affirmer tout et son contraire ». Maxime Zuber affirme que Manfred Bühler aurait déclaré lors d’un débat électoral que le Statu quo+  était un « hochet » et que la population se satisfaisait d’un « statu quo tout court ». /tsc


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus