Des indemnités revues à la baisse

Une remise en question qui pourrait faire mal au portemonnaie de certains pompiers. L’Etablissement ...
Des indemnités revues à la baisse

Les inégalités sont criardes entre corps de pompiers Les inégalités sont criardes entre corps de pompiers

Une remise en question qui pourrait faire mal au portemonnaie de certains pompiers. L’Etablissement cantonal d’assurance a présenté hier à Glovelier un rapport sur les indemnités versées aux soldats du feu dans le Jura. Le président et le directeur de l’ECA Jura – Charles Juillard et François-Xavier Boillat – étaient les invités de l’Association jurassienne des communes, l'AJC, qui tenait ses assises.

Le rapport fait état de disparités criardes entre corps de pompiers. Un vice-commandant, par exemple, peut gagner 250 francs auprès d'un SIS et 4000 dans un autre. Pour harmoniser le tout, l’ECA recommande des tarifs moyens. Seulement voilà: les indemnités sont revues plutôt à la baisse. A l'image d'un salaire de commandant qui plafonnerait à 2800 francs alors qu’il atteint actuellement 5000 francs au maximum. Notez qu’il s’agit de recommandations et non pas de directives obligatoires.

L’AJC a également pris connaissance du projet de loi sur l’organisation de la protection de l’enfance et de l’adulte. Cette tâche communale devrait incomber dès 2013 au canton qui demande aux municipalités une participation de 375'000 francs. L’assemblée, à l’unanimité, s’est opposée au mode de répartition des charges proposé, soit 28 % les communes et 72 % le canton. L'AJC va adresser un courrier au gouvernement et aux groupes parlementaires. Le législatif jurassien tranchera la semaine prochaine. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus