Le manque d’eau se fait sentir

sécheresse

Soleil et douceur nous ont accompagnés ces dernières semaines. Une atmosphère printanière qui en ravit plus d’un. Mais le revers de la médaille s’annonce, avec un manque d’eau qui se fait sentir.

Ce mois de mars est l’un des plus chauds depuis les premières mesures météorologique en 1864, la température moyenne a été dépassée d’environ 4 degrés en Suisse. Il est aussi l’un des plus secs, sur le Plateau notamment, en Valais central et dans le Jura.

On peut parler de sécheresse dans la région, selon Vincent Devantay, météorologue à Météonews. Durant les mois de février et mars, du côté de Porrentruy, seulement 25% des précipitations habituelles ont été enregistrées. Même cas de figure aux Franches-Montagnes, seulement 20% des précipitations ont été atteintes sur ces deux mois.

Selon Jacques Gerber, chef de l’Office de l’environnement du Jura, il n’y a pas de souci à se faire du côté de l’eau potable. Des mesures ont été réalisées vendredi. Les pluies des mois de décembre et janvier comblent pour l’instant le déficit. Au niveau des cours d’eau, le débit des sources est pour l’instant bon. Il n’y a donc pas lieu, selon le spécialiste, de mettre en place de surveillance accrue. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus