«On nous a donné raison!»

Le gouvernement jurassien n’a rien à se reprocher dans l’affaire du Pornogate. C’est la lecture ...
«On nous a donné raison!»

Philippe Receveur (à dr. ici en compagnie de Pierre-Alain Berret) a annoncé que le gouvernement ne fera pas recours Philippe Receveur (à dr. ici en compagnie de Pierre-Alain Berret) a annoncé que le gouvernement ne fera pas recours

Le Gouvernement jurassien n’a rien à se reprocher dans l’affaire du Pornogate. C’est la lecture que fait l’exécutif du rapport publié mardi par la commission cantonale de la protection des données. Le CPD a jugé illicite la surveillance exercée par le Service jurassien de l’informatique dans cette affaire de consultation de sites pornographiques par des fonctionnaires jurassiens.

Le Pornogate avait éclaté en 2009. L'affaire avait entraîné des sanctions pour certains fonctionnaires concernés. L'exécutif jurassien souligne que ces mesures disciplinaires ne sont pas remises en causes par les conclusions de la commission. Sur la base de l'enquête de la CPD, le Gouvernement estime qu’il a bien agi et veut mettre un point final à la polémique. Il ne fera pas recours. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes