Garde de chevaux simplifiée

La détention de chevaux de sport et de loisirs pourrait être facilitée. En ce sens, la commission ...
Garde de chevaux simplifiée

Roger Bourquard, directeur du centre équestre de Glovelier Roger Bourquard, directeur du centre équestre de Glovelier

La détention de chevaux de sport et de loisirs pourrait être facilitée. En ce sens, la commission de l’aménagement du territoire du Conseil national a adopté mardi par 16 voix contre 2 une révision de la loi. Ce projet concrétise une initiative parlementaire de Christophe Darbellay (PDC). Concrètement, les installations équestres pourraient être autorisées en campagne pour les exploitations agricoles qui disposent de pâturages et de fourrages en suffisance.

Ce texte concerne de nombreux amoureux des chevaux dans la région. Roger Bourquard, directeur du centre équestre de Glovelier estime que cette révision n’aura pas d’incidences sur son exploitation. Au sein de son manège, il s’occupe tout aussi bien de ses propres chevaux comme de ceux de ses clients. Le travail quotidien est important pour un éleveur et par conséquent ses clients continueront de faire appel à ses services. Il précise notamment qu’aujourd’hui il est nécessaire d’avoir des installations adéquates et que la détention d’un seul cheval n’est pas possible. Pour garder ses bêtes dans son domaine, il faut en posséder au minimum deux. /jpp

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus