L’architecte qui ne se voit pas à la maison

Nicolas Gogniat, de Lajoux, fait partie des seniors qui ont décidé de continuer à travailler ...
L’architecte qui ne se voit pas à la maison

Nicolas Gogniat, de Lajoux, fait partie des seniors qui ont décidé de continuer à travailler après leur retraite. La proportion de ces « pensionnés actifs » ne cesse de croître, selon les statistiques de l’Office fédéral des assurances sociales. La rédaction de RFJ vous propose de rencontrer quelques Jurassiens qui ont fait ce choix. Architecte indépendant, Nicolas Gogniat, 65 ans, travaille dans son bureau en compagnie de sa femme. Sa bonne santé, son amour du métier et quelques considérations financières l’ont poussé à ne pas profiter immédiatement de sa retraite. Nicolas Gogniat ne souhaite pas devenir un « pantouflard ». Il envisage toutefois de commencer à lever le pied et de mettre un terme à sa carrière dans quelques années. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus