Une vitrine pour les découvertes jurassiennes

Les empreintes des dinosaures ajoulots débarquent en Normandie. C’est la première fois que ...
Une vitrine pour les découvertes jurassiennes

Traces de dinosaures Ce moulage sera exposé en Normandie. De gauche à droite: Laurent Picot, responsable scientifique au Paléospace, Amalric Oriet, responsable du système d'information documentaire de la Paléontologie A16, Pascal Morisod, gestionnaire des données physiques de la Paléontologie A16, Gaël Comment, collaborateur scientifique au Muséum Jurassica

Les empreintes des dinosaures ajoulots débarquent en Normandie. C’est la première fois que le moulage de traces jurassiennes sera visible à l’étranger. Les responsables du musée Paléospace de Villers-sur-Mer sont venus mardi matin chercher la plaque au Musée jurassien des sciences naturelles à Porrentruy. Elle mesure 2m70 sur 2m10 et provient du site de Courtedoux. On y voit deux pistes d’empreintes de Sauropode et de Théropode, soit en tout huit traces.

C’est donc une grande fierté pour toutes les personnes qui ont travaillé sur ces fouilles. Gaël Comment, collaborateur scientifique au Muséum Jurassica, indique que la présence de traces jurassiennes en Normandie est « une très belle vitrine pour les richesses paléontologiques du canton ». C’est aussi la preuve de la valeur des découvertes jurassiennes. Avec ce premier prêt, un partenariat va se développer entre les deux musées, puisque les deux institutions mettent en valeur les mêmes thématiques, la période du Jurassique.

 

Un concept semblable à Jurassica

Le musée Paléospace de Villers-sur-Mer propose à ses visiteurs de découvrir leurs expositions, mais également des travaux pratiques. Il se situe aux abords d’une plage particulièrement riche en fossiles marins. Après la visite du musée, les groupes se rendent sur la plage accompagnés par un guide pour y chercher par exemple des bivalves. Les touristes peuvent alors garder leurs trésors. Ce musée a ouvert ses portes en 2011 et connaît un beau succès. L’année passée, le site a accueilli 40'000 personnes.

Le Muséum Jurassica, le projet de valorisation des découvertes paléontologiques, prévoit aussi de mêler théorie et pratique. Dès la fin du mois, le 26 avril, une fouille sera ouverte au public sur le site du Banné à Porrentruy. Concrètement, des visiteurs pourront gratter la terre pour y trouver des fossiles. Des collaborateurs scientifiques seront là pour accompagner les chercheurs et pour les aider à identifier leurs découvertes. /nqu


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus