Les joueurs en contact avec Paire maintenus dans le tournoi

Les joueurs et joueuses ayant été en contact étroit avec Benoît Paire à l'US Open sont maintenus ...
Les joueurs en contact avec Paire maintenus dans le tournoi

Les joueurs en contact avec Paire maintenus dans le tournoi

Photo: KEYSTONE/AP/Frank Franklin II

Les joueurs et joueuses ayant été en contact étroit avec Benoît Paire à l'US Open sont maintenus dans le tournoi et peuvent jouer leur 1er tour, a annoncé la directrice Stacey Allaster.

Le Français a été retiré du tableau masculin dimanche après avoir été testé positif au Covid-19.

'Après l'enquête de traçabilité lancée dans l'entourage (de Paire), la décision a été prise de maintenir ces joueurs dans le tournoi, en tenant compte aussi des rapports médicaux, et ils sont donc toujours autorisés à y participer', a déclaré sur Tennis Channel Stacey Allaster, qui n'a ni précisé combien de joueurs étaient concernés ni dévoilé leur identité.

Selon L'Équipe, le test positif de Paire a provoqué la mise sous surveillance rapprochée de quatre autres joueurs français, confinés dans leur chambre d'hôtel jusqu'à nouvel ordre: Richard Gasquet, Grégoire Barrère, Edouard Roger-Vasselin et Adrian Mannarino. Leur compatriote Kristina Mladenovic a pour sa part expliqué se retrouver dans la même situation après son 1er tour victorieux.

Selon le New York Times, pour pouvoir continuer à participer à l'évènement, les joueurs et joueuses ont signé un accord pour un protocole sanitaire resserré avec la Fédération américaine (USTA), qui les maintient à l'isolement et les fait se soumettre à un test quotidien au coronavirus.

Selon le quotidien new-yorkais qui s'est procuré le texte de cet accord, ils sont ainsi confinés dans leur chambre d'hôtel à Long Island, où ils n'ont plus le droit d'accueillir personne et d'où ils n'ont plus le droit de sortir que pour se rendre sur le lieu de la compétition. Ils ne sont plus non plus autorisés à se rendre dans les parties communes de l'hôtel.

Sur le site de Flushing Meadows, ils n'ont plus accès au vestiaire ni à la salle à manger. Ils devront par ailleurs utiliser une salle de gym ainsi que des zones d'échauffement et d'entraînement spécifiques et sur réservation. 'Nous avons étendu les normes de protocoles sanitaires déjà mis en place', a simplement convenu à ce propos Stacey Allaster, sans en confirmer les détails.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus