Si proche et si loin à la fois

Stan Wawrinka (ATP 84) n'a pas réussi l'exploit au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid ...
Si proche et si loin à la fois

Si proche et si loin à la fois

Photo: KEYSTONE/EPA/Rodrigo Jimenez

Stan Wawrinka (ATP 84) n'a pas réussi l'exploit au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid. Le Vaudois s'est incliné 7-5 6-4 devant le vainqueur de Monte-Carlo Andrey Rublev (ATP 6).

Stan Wawrinka a cependant en sa chance contre la Russe qui a gagné huit des neuf matches qu'il a joués cette année sur terre battue. On songe aux trois balles de 3-1 au premier set et à ce break qu'il n'a pas su confirmer dans la deuxième manche lorsqu'il a mené 2-0 30-15.

Consommée en - seulement - 78 minutes, cette défaite a rappelé au triple vainqueur en Grand Chelem combien il peut être à la fois si proche et si loin des meilleurs. On l'a, en effet, senti capable de bousculer Rublev. Mais il lui manque encore un petit quelque chose pour enfoncer le clou.

Battu au deuxième tour à Monte-Carlo et à Madrid et au premier la semaine dernière à Banja Luka, Stan Wawrinka a sans doute besoin de lancer une série pour pouvoir nourrir certaines ambitions dans un mois à Roland-Garros. Peut-être à Rome dans quinze jours...

Jil Teichmann (WTA 30) entrera en lice en fin d'après-midi. Exemptée du premier tour, la gauchère affrontera l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (WTA 77).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus