Stricker attend Riedi

Un Suisse au moins disputera la finale du simple garçons à Roland-Garros. Dominic Stricker ...
Stricker attend Riedi

Stricker vs Riedi, une finale 100% suisse

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

La Suisse vivra un samedi historique à Roland-Garros, grâce à ses juniors.

Le gaucher bernois Dominic Stricker et le Zurichois Leandro Riedi, respectivement 10e et 11e du classement ITF, s'affronteront en finale du simple garçons.

C'est évidemment la première fois que deux Suisses(ses) sont opposé(e)s dans une finale de Grand Chelem en simple, que ce soit chez les juniors ou chez les pros. Rares sont les juniors suisses à avoir triomphé dans un 'Major': ils sont quatre garçons (Heinz Günthardt, Roger Federer, Roman Valent et Stan Wawrinka) et trois filles (Martina Hingis, Belinda Bencic et Rebeka Masarova).

Tête de série no 7 du tableau, Dominic Stricker (18 ans) a perdu vendredi son premier set de la semaine, en cinq matches. Vainqueur 6-0 5-7 6-0 de l'Argentin Juan Bautista Torres (23e mondial), il a néanmoins survolé les débats dans les première et troisième manches. Il n'a ainsi perdu que six points dans le set initial, bouclé en 16'.

Tête de série no 8, Leandro Riedi a pour sa part dominé le Néerlandais Guy Den Ouden (47e mondial) 6-3 6-1 en 61' en demi-finale. Le protégé d'Yves Allegro a également perdu un seul set en cours de route, le premier de son quart de finale remporté 4-6 6-1 6-2 face à l'Argentin Alex Barrena (33e mondial).

Leandro Riedi abordera cette finale avec un léger ascendant psychologique sur Dominic Stricker, dont il est l'aîné pour sept mois. Il l'a battu en deux sets lors de leurs trois précédents duels, deux fois chez les juniors sur terre battue (la dernière en septembre 2018 à Lucerne) et une sur le circuit professionnel en février dernier à Oberhaching (en salle).

Le vainqueur de cette finale succédera à Stan Wawrinka, dont le sacre de 2003 à Paris est le dernier d'un Suisse en simple garçons en Grand Chelem. Depuis, aucun Suisse n'a atteint de finale chez les garçons. Les quatre lauréats sont d'ailleurs les seuls Helvètes à s'être hissés en finale d'un Majeur en simple garçons.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus