Tâche forcément compliquée pour les Suisses dans les Swiss Indoors

'Orphelins' de leur tête d'affiche Carlos Aclaraz touché au dos, les Swiss Indoors, qui débutent ...
Tâche forcément compliquée pour les Suisses dans les Swiss Indoors

Tâche forcément compliquée pour les Suisses dans les Swiss Indoors

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

'Orphelins' de leur tête d'affiche Carlos Aclaraz touché au dos, les Swiss Indoors, qui débutent ce lundi, justifieront-ils leur statut du plus grand événement sportif du pays ?

Une partie de la réponse dépendra du parcours des joueurs suisses. L'an dernier, celui de Stan Wawrinka (ATP 46), qui l'avait mené jusqu'en quart de finale, avait suscité un engouement extraordinaire.

A 38 bien sonnés, le Vaudois espère revivre les mêmes émotions qu'en 2022 dans un tournoi qui prend un malin plaisir à dissiper l'ombre de Roger Federer. L'ancien maître des lieux avec ses dix titres est toujours une 'persona non grata' dans la Halle St-Jacques en raison de ses relations conflictuelles avec le patron du tournoi Roger Brennwald.

Stricker et Riedi en appel

Dominic Stricker (ATP 88) et Leandro Riedi (ATP 159) sont les deux autres Suisses admis directement dans le tableau principal. En panne de résultats, le Bernois et le Zurichois rêvent de frapper un grand coup pour terminer en beauté une année que l'on peut qualifier de contrastée. Les deux finalistes juniors de Roland-Garros 2020 possèdent, en effet, une réelle magie dans leur raquette. Mais ils accusent toujours un certain déficit sur le plan athlétique qui entrave leur progression.

La 'malchance' du trio helvétique est de se retrouver face à une opposition non seulement de premier ordre mais surtout concernée par la course au Masters. Holger Rune (ATP 6), Casper Ruud (ATP 8), Taylor Fritz (ATP 10), Hubert Hurkacz (ATP 11) et Alex de Minaur (ATP 13) aspirent à être présents à Turin. Les 500 points offerts au vainqueur des Swiss Indoors peuvent leur permettre de faire un pas de géant vers ce Masters. Ces cinq hommes sont donc prêts à se battre sur chaque point tout au long de la semaine.

Titré dimanche dernier au Masters 1000 de Shanghaï, Hubert Hurkacz s'avance comme le favori no 1 de ces Swiss Indoors. Le dernier homme à avoir battu Roger Federer disputera pour la première fois les Swiss Indoors. Remarquable serveur, le Polonais rêve d'aller encore plus loin que son illustre compatriote Wojtek Fibak, finaliste du tournoi en 1983 devant le regretté Vitas Gerulaitis.

D'un autre bois

Hubert Hurkacz semble, en cet automne, taillé d'un autre bois que le tenant du titre Félix Auger-Aliassime (ATP 17) qui a, cette semaine à Tokyo, pu enchaîner deux victoires de suite pour la première fois depuis le mois de... mars.

L'état de forme de Holger Rune, adversaire malheureux du Canadien en finale l'an dernier, n'est pas meilleur. Le Danois n'a plus rien fait de bon depuis son quart de finale à Wimbledon contre Carlos Alcaraz. A Bâle, Holger Rune bénéficiera des conseils de Boris Becker, de retour sur le Circuit pour la première fois après son incarcération en Angleterre.

La présence de Boris Becker apportera une pincée de nostalgie au tournoi. Comme celle sur le court d'Andy Murray (ATP 39). Eliminé l'an dernier en 8e de finale par Roberto Bautista Agut, l'Ecossais peut, pourquoi pas, écrire une belle histoire à la Halle St-Jacques. Comme Stan Wawrinka, son aîné de deux ans, la passion dévorante qu'il nourrit pour son sport laisse parfois penser qu'il est éternel.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus