Une tuile ! et même plusieurs pour la Fondation « Poteries de Bonfol »

La tuile a aussi une histoire et la Fondation « Poterie de Bonfol » vous la révèle. Le musée ...
Une tuile ! et même plusieurs pour la Fondation « Poteries de Bonfol »

« Parle-moi de toits » revient sur l’histoire mouvementée de la tuile

Exposition Plusieurs spécimens proviennent de collections privées.

La tuile a aussi une histoire et la Fondation « Poterie de Bonfol » vous la révèle. Le musée inaugure sa nouvelle exposition temporaire dimanche intitulée « Parle-moi de toits ». A travers différentes thématiques, le visiteur pourra découvrir l’histoire de la tuile, sa fabrication, l’implantation des tuileries en Ajoie ou encore quelques spécimens qui date de la période romaine jusqu’au début de 20e siècle. L’exposition se base sur les travaux de recherche de Ursule Babey, archéologue et membre de la Fondation. La dernière tuilera ajoulote a fermé ses portes à Bonfol en 1919 à la suite d’un incendie. Auparavant cet artisanat était très répandu à travers la région, puisqu’une douzaine de tuileries étaient répertoriées au milieu du 19e siècle. Pourtant l’utilisation de la tuile a donné du fil à retordre aux autorités. Trop lourde et trop coûteuse, la population préférait les toits en bardeau, jusqu’au jour où d’importants incendies ont frappé plusieurs villages. De nombreuses maisons de Chevenez ont par exemple été détruites par les flammes en 1764. Le Prince Évêque ont alors imposé la tuile pour reconstruire les bâtiments. Une tuilerie sera d’ailleurs implantée dans le village.

 

Une borne pour en savoir encore plus

En parallèle, les visiteurs pourront découvrir la nouvelle borne informatique installée à l’extérieur du musée par l’association de promotion du village, Escale Bonfol. Cet écran tactile retrace l’histoire de la poterie dans la commune. /ncp

Borne tactile


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus