Des demandes d’adoption en hausse à l’AJPA

Comme d’autres organismes du pays, l’Association jurassienne de protection des animaux a constaté ...
Des demandes d’adoption en hausse à l’AJPA

Comme d’autres organismes du pays, l’Association jurassienne de protection des animaux a constaté une augmentation des requêtes pour adopter un chien lors du semi-confinement

La vice-présidente de l'AJPA et responsable des adoptions, Claudia Zuber, en compagnie de sa nouvelle chienne Gloria. La vice-présidente de l'AJPA et responsable des adoptions, Claudia Zuber, en compagnie de sa nouvelle chienne Gloria.

Profiter du semi-confinement pour adopter un animal de compagnie : de nombreuses personnes ont voulu franchir le pas ce printemps. Dans la région, l’Association jurassienne de protection des animaux a constaté une hausse des demandes durant cette période particulière. La plupart concernait des chiens et provenait même d’autres cantons suisses. L’AJPA n’a pas pu répondre à toutes les requêtes, car il n’y a pas un grand nombre de chiens à adopter dans notre pays. Il est aussi indispensable d’avoir du temps, selon la vice-présidente de l’association et responsable des adoptions, Claudia Zuber. Si le ou les propriétaires travaillent à temps plein et qu’ils n’ont pas de solutions de garde, l’AJPA n’entre pas en matière.

Claudia Zuber : « Il faut une bonne disponibilité pour adopter un chien »

L’Association jurassienne de protection des animaux a également observé une autre tendance lors de la pandémie. Sur une courte période, une légère hausse des abandons de chats a été remarquée. De manière générale, ces cas restent toutefois très rares d’après Claudia Zuber. Les responsables de l’AJPA ont aussi dû rassurer de nombreuses personnes sur les risques de transmission du coronavirus par les animaux. Claudia Zuber rappelle qu’il n’y a aucun danger, mais comme en tout temps, les propriétaires doivent régulièrement se laver les mains. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus