Le Gouvernement jurassien « condamne avec fermeté » les insultes dont ont été victimes les journalistes

Des personnes qui ont manifesté contre les mesures liées à la pandémie il y a deux semaines ...
Le Gouvernement jurassien « condamne avec fermeté » les insultes dont ont été victimes les journalistes

Des personnes qui ont manifesté contre les mesures liées à la pandémie il y a deux semaines à Delémont ont proféré des injures à l’encontre des journalistes. L’exécutif jurassien a parlé de dérapages « intolérables »

Le Gouvernement jurassien a condamné les injures dont ont été victimes les journalistes lors d'une manifestation à Delémont mi-septembre. (Photo : Georges Henz). Le Gouvernement jurassien a condamné les injures dont ont été victimes les journalistes lors d'une manifestation à Delémont mi-septembre. (Photo : Georges Henz).

Le Gouvernement jurassien apporte son soutien aux journalistes. Ces derniers ont été insultés, injuriés, parfois avec virulence, lors de la manifestation organisée le 13 septembre à Delémont contre les mesures liées au coronavirus. La présidente de l’exécutif cantonal, Nathalie Barthoulot, a parlé de « dérapages contre les journalistes […] à appréhender comme des expressions contre le système ». Elle a ajouté que ces écarts étaient « intolérables », rappelant le rôle-clé des médias traditionnels contre la désinformation.

Nathalie Barthoulot a ajouté toutefois que la liberté de manifester demeurait un droit fondamental. Elle a, par ailleurs, souligné que la manifestation en question n’avait pas menacé l’ordre public. /mle

L'intervention de Nathalie Barthoulot


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus