Brigandage qualifié à Bassecourt

Six hommes ont pris en otage une famille, volé des matières premières et forcé un barrage ...
Brigandage qualifié à Bassecourt

Six hommes ont pris en otage une famille, volé des matières premières et forcé un barrage des douanes mercredi soir

Six hommes ont pris une famille en otage mercredi soir. (Photo : illustration / Georges Henz). Six hommes ont pris une famille en otage mercredi soir. (Photo : illustration / Georges Henz).

Un entrepreneur de Bassecourt et sa famille ont été pris en otages mercredi soir par six individus. Le Ministère public jurassien indique jeudi après-midi que les malfrats attendaient le directeur à son domicile. Ils l'ont menacé au moyen d'armes à feu, ont pénétré chez lui où ils ont pris l'ensemble de la famille en otage. Les auteurs ont ensuite emmené tout le monde à l'entreprise, où ils ont attendu la fin du service de sécurité pour dérober des matières premières, dont de l'or, dans des quantités que l'enquête devra déterminer. Pendant ce temps, la famille de l’entrepreneur restait prisonnière dans un véhicule à l’extérieur de l’entreprise. Les individus ont ensuite quitté les lieux au volant de trois véhicules, dont celui de l’entrepreneur. Les otages ont été abandonnés dans une forêt à proximité de Bourrignon, sans blessures mais fortement choqués. Ils ont été pris en charge par une cellule spécialisée.

La police et l’Administration fédérale des douanes ont très rapidement mis en place un important dispositif pour tenter d’intercepter les deux véhicules des fuyards. Des postes de contrôle ont été installés aux frontières de la région. Mais peu après, les brigands ont forcé le barrage aménagé à Lucelle. Un douanier a été percuté et blessé à une jambe. Les deux véhicules ont par la suite été retrouvés calcinés dans la région de Belfort.

Une enquête pénale a été ouverte par le Ministère public jurassien. Les investigations sont menées conjointement par la police cantonale et l’Administration fédérale des douanes. /comm-lad


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus