Ana-Mia apporte du soutien aux Jurassiens

Cette association pour lutter contre les troubles du comportement alimentaire sera active dès ...
Ana-Mia apporte du soutien aux Jurassiens

Cette association pour lutter contre les troubles du comportement alimentaire sera active dès la semaine prochaine dans le canton. Elle a pour but de faire de la prévention contre les TCA, mais aussi de mettre en contact la population avec des professionnels de la santé

Les personnes qui se posent des questions peuvent contacter Ana-Mia dès la semaine prochaine. (Photo : illustration libre de droit) Les personnes qui se posent des questions peuvent contacter Ana-Mia dès la semaine prochaine. (Photo : illustration libre de droit)

Une association pour lutter contre les troubles du comportement alimentaire (TCA) est en reconstruction dans le Jura. Elle se nomme Ana-Mia, en référence aux surnoms de l’anorexie et de la boulimie. Elle devrait être active dès la semaine prochaine. Une petite dizaine de personnes issues du domaine de la santé ont décidé de remettre sur pied une plateforme internet et une permanence téléphonique. L’objectif est de pouvoir mettre en contact la population avec des professionnels des TCA, faire de la prévention, mais surtout apporter une oreille attentive à des personnes qui pourraient se sentir seules dans leur situation.

Lisa Flury, présidente d’Ana-Mia : « Cela pourra diminuer le nombre de cas »

Un gros travail de préparation

Les bénévoles ont eu du pain sur la planche pour remettre sur pied une association dans le canton du Jura. Avant Ana-Mia, Rudi Teuscher avait créé la plateforme ABNJ pour venir en aide à la population des cantons de Neuchâtel et du Jura. Elle a ensuite cessé son activité en 2019. Mais son président a collaboré avec la nouvelle gérante du projet, Lisa Flury, pour reconstruire cette association. L’un des plus gros défis a été de trouver des personnes du monde de la santé motivées à s’investir dans cette cause. De nombreuses prestations doivent encore être affinées avant la mise en fonction la semaine prochaine, notamment la conception du site internet, du logo ou encore la mise en activité de la ligne téléphonique. Actuellement, pour joindre la nouvelle association, il faut encore passer par le site de l’ABNJ. Pour l’instant, quelques prises contacts avec des professionnels de la santé spécialisés dans les troubles du comportement alimentaire ont abouti. La présidente Lisa Flury espère que le bouche-à-oreille va faire son effet et que le réseau va s’agrandir une fois que l’association se sera faite sa place dans le paysage jurassien. /lge

Lisa Flury : « Le but est de faire connaitre les TCA »


Actualisé le

 

Actualités suivantes