Nicolas Fluri met un terme à sa carrière

L’arbitre prévôtois de hockey sur glace ne parvenait plus à concilier toutes ses activités ...
Nicolas Fluri met un terme à sa carrière

L’arbitre prévôtois de hockey sur glace ne parvenait plus à concilier toutes ses activités. Il a donc décidé d’arrêter d’arpenter les patinoires helvétiques

Nicolas Fluri met fin à sa carrière d'arbitre. (Photo : archives / Georges Henz). Nicolas Fluri met fin à sa carrière d'arbitre. (Photo : archives / Georges Henz).

L’heure de la retraite a sonné pour Nicolas Fluri. Le Prévôtois a arbitré une vingtaine d’années dans l’élite du hockey sur glace helvétique. Ces derniers jours, il a décidé de poser le sifflet pour des raisons professionnelles. La charge de l’arbitrage était devenue trop lourde pour Nicolas Fluri, lui qui compte en moyenne environ huit heures de travail pour chaque match sifflé (ndlr : alors qu’il en arbitre en moyenne 2-3 par semaine). Aujourd’hui, le Prévôtois est établi dans la région lémanique et travaille dans l’association sécurité Riviera, en tant que chef d’une division de la police.


Des souvenirs à la pelle

Nicolas Fluri a officié en tant que juge de ligne pour la première fois en Ligue A en 2005, avant de devenir arbitre principal en 2018. A son compteur l’arbitre de la région a des dizaines de match dans l’élite du hockey sur glace helvétique, ainsi que de nombreux rendez-vous internationaux. Son meilleur souvenir ? Une finale de championnat du monde des moins de 20 ans à Montréal entre le Canada et les Etats-Unis, un moment « inoubliable » pour Nicolas Fluri. Ce dernier a, par ailleurs, dû appréhender l’évolution de l’arbitrage ces dernières années. « Quand j’ai commencé, on était trois arbitres et il n’y avait qu’une petite vidéo de qualité médiocre derrière le but », sourit le jeune retraité d’une petite quarantaine d’années. Retrouvez son entretien complet ci-dessous. /mle


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus