Joachim environ vingt fois moins cher que Lothar

L’heure est au bilan après le passage de la tempête Joachim dans le Jura. La police jurassienne ...
Joachim environ vingt fois moins cher que Lothar

Une partie du toit d'un immeuble locatif a été arraché à Courrendlin Une partie du toit d'un immeuble locatif arraché à Courrendlin

L’heure est au bilan après le passage de la tempête Joachim dans le Jura. La police jurassienne a recensé 35 grands dommages et 150 petits à moyens cas. Le Val Terbi est la région la plus touchée. Les pompiers sont encore à pied d’œuvre samedi matin. On est toutefois bien loin des 5500 dommages enregistrés lors du passage de Lothar en 1999. L’estimation du montant des dégâts est très difficile à faire. Le directeur de l’ECA Jura, l’Etablissement cantonal d’assurances, François-Xavier Boillat, avance une somme de 500'000 à 1'000'000 de francs. Mais il souhaite rester très prudent. « Un grand dommage à 7'000 ou à 70'000 francs, ce n’est pas la même chose au final » , explique-t-il.

 

Pas de hausse des primes de base

En revanche, François-Xavier Boillat est sûr d’une chose : Les assurés de l’ECA Jura ne connaîtront pas d’augmentation des taux de primes de base. « La question qu’il faudra se poser, et le Conseil d’administration prendra une décision à ce sujet lorsqu’il connaîtra d’un peu plus près le prix total des dégâts, est de savoir si un rabais pourra être maintenu pour l’an prochain » , nous a indiqué le directeur.

 

La démarche à suivre en cas de dégâts

L'ECA Jura a déjà reçu environ 150 appels d'assurés. Mais il faut préférer une démarche écrite, lors d'un sinistre. Le directeur de l'ECA note également que les photos sont extrêmement importantes . L'assuré ne doit pas entreprendre de grandes réparations lui-même ou envoyer des factures sans que l'ECA n'ait pu avoir accès au dossier. En revanche, plus la définition du dommage est précis, plus vite la démarche administrative pourra être close. /lba


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus