Les abeilles: une menace de propagation du feu bactérien

Abeille Image de Yves Sanglard

Le déplacement d’abeilles provenant de certaines communes (voir liste ci-dessous) sera interdit entre le 1er avril et le 30 juin 2012  vers les communes qui ne figurent pas dans cette liste. L’objectif de cette décision de la Station phytosanitaire et de la vétérinaire cantonale, est de freiner la propagation du feu bactérien. Il est par contre possible de déplacer des abeilles d'une des communes de la liste vers une autre commune de la liste.

Le feu bactérien a fait son apparition dans le canton du Jura en 1999. Depuis, les régions sujettes sont régulièrement contrôlées. L'année dernière, trois cas de feu bactérien ont été découverts dans les communes de Courroux, Delémont et Bassecourt.

Les communes concernées par cette interdiction sont les suivantes :

-District de Delémont : Bassecourt, Boécourt, Bourrignon, Châtillon, Corban, Courchapoix, Courfaivre, Courrendlin, Courroux, Courtételle, Delémont, Develier, Ederswiler, Glovelier, Mervelier, Mettembert, Montsevelier, Movelier, Pleigne, Rossemaison, Soulce, Soyhières, Undervelier, Vellerat, Vicques ;

-District de Porrentruy : Alle, Bressaucourt, Cornol, Courgenay, Courtedoux, Fontenais, La Baroche, Porrentruy.

Cette mesure concerne aussi bien l’apiculture pastorale, la vente ou la donation de colonies d’abeilles et d’essaims que le transport des ruchettes de fécondation de et vers les stations de fécondation. Sont par contre exclues de ces mesures :

- les abeilles (colonies, essaims, ruchettes de fécondation), transportées à des altitudes supérieures à 1200 m ;

- les abeilles qui sont isolées pendant deux jours au moins avant leur déplacement (cela concerne surtout les essaims, les petites colonies d’abeilles et les ruchettes de fécondation, mais aussi les ruches de production) ;

- les reines (avec accompagnatrices) en cage d'introduction. /comm+afa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus