Dur dur de conduire un minibus

Permis de conduire

Conduire un minibus, ce n'est pas facile. La législation actuelle pose certains problèmes pour les collectivités ou sociétés qui utilisent ce genre de véhicules pour leurs déplacements. Depuis quelques années, il faut un certificat de capacité pour chauffeur professionnel pour transporter 9 à 16 personnes.
L’obtention de ce papier nécessite de suivre des cours de formation et de passer trois examens. Un investissement en temps et en coût non négligeable. Nombreux sont ceux qui renoncent par conséquent à utiliser des minibus. C’est le cas de Boris Liechti, enseignant à l’école primaire de Develier. Le jeune professeur a renoncé à plusieurs reprises à entreprendre des activités avec ses élèves. Du côté de l’Office des Sports, plusieurs situations problématiques sont également survenues, notamment lors du transport pour les camps sportifs. Pour Jean-Bernard Blandelier, collaborateur technique, il a bien fallu s’adapter. L’an dernier, deux minibus de neuf places chacun ont été achetés au lieu d’un seul à l’origine.
La situation actuelle est donc complexe et pose des difficultés à de nombreux utilisateurs. Elle est issue d’une modification de l’ordonnance fédérale sur l’admission des conducteurs, intervenue en 2003. /jsr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus