Le patois en fête, malgré les incertitudes

Le Noirmont accueille dimanche la 12e édition de la Fête cantonale de patois. Ce rendez-vous, vitrine du dialecte jurassien, proposera un programme varié, entre messe, cortège ou concours littéraire. Le tout en patois.

Cette édition intervient deux ans après le report de la dernière Fête, qui devait se dérouler dans la Vallée de Delémont. Un couac qui avait précédé la dissolution de l'Amicale vadaise au printemps 2011. Les amoureux de cette langue peinent à intéresser les plus jeunes et les rangs des patoisants vieillissent. Quelques lueurs d'espoirs subsistent, selon les organisateurs de la Fête et les responsables cantonaux du patois. Les cours dispensés aux écoliers aux Breuleux - qui vont d'ailleurs participer à la Fête dimanche - permettent d'intéresser la relève. Le président de la Fédération jurassienne, Maurice Jobin, estime que les autorités cantonales sont sensibles à la cause du patois. /fra


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus