Fraude électorale à Porrentruy

Porrentruy

Les élections communales de Porrentruy n’en finissent pas de faire des vagues. Un citoyen est soupçonné de fraude électorale et captation de suffrages. L’affaire est arrivée dans les mains du Gouvernement jurassien qui a transmis au Ministère public une dénonciation pénale.

Le citoyen concerné est accusé d’avoir recueilli, rempli et signé un certain nombre de bulletins et cartes d’électeurs lors du premier et du second tour des élections communales de cet automne. La procureure Frédérique Comte a procédé à une perquisition dans les locaux de la commune de Porrentruy et a séquestré l’ensemble du matériel de vote pour ces élections.

Gérard Guenat maire le 1er janvier ?

Frédérique Comte va maintenant instruire l’affaire. Au terme de son enquête, elle décidera de classer l’affaire ou de lui donner une suite pénale.

Ce rebondissement pourrait avoir une conséquence sur le résultat de l’élection à la mairie, et du coup sur l’entrée en fonction du maire Thomas Schaffter (PCSI), élu le 11 novembre avec 28 voix d’avance sur Pierre-Arnauld Fueg (PDC).

En parallèle, l’autre affaire pendante, le recours d’un citoyen devant le Tribunal administratif, pourrait être suspendue. La juge Carmen Bossart Steulet nous a indiqué qu’elle a demandé une prise de position aux parties. Elle tranchera ensuite pour déterminer si elle statue avant que l’affaire pénale soit élucidée. L’audience prévue le 17 décembre est pour l’heure maintenue, mais elle peut encore être annulée. Dans ce cas, Gérard Guenat devrait rester maire de la cité des Princes-Evêques jusqu’au jugement. /comm + clo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus